Sélectionner une page

Son rôle est de rendre l’expérience des utilisateurs simple et fluide sur les services numériques. Mais comment devient-on UX Designer ? Des experts nous répondent.

Emmanuelle Martin, Benoit Drouillat et Raphaël Yharrassarry décrivent les formations, les compétences et les opportunités d’emploi pour les UX designers.

Les formations pour devenir UX designer

L’UX design fait partie de ces métiers apparus au cours des dernières décennies et dont la démocratisation est intimement liée aux innovations numériques. En France, l’UX design connait un véritable essor depuis environ 2012. Devant cet engouement croissant, les entreprises, agences, PME ou encore grands groupes font face à une demande toujours plus forte, à laquelle les centres de formation peinent à répondre. Si des cursus spécialisés apparaissent petit à petit dans le domaine, les parcours des professionnels restent aujourd’hui divers.

« Actuellement, il y a encore peu de formations dédiées à l’UX design, confie Emmanuelle Martin. Il existe deux types de profils d’UX designer : ceux qui sont issus d’une formation en webdesign et ceux qui ont suivi un parcours orienté psychologie cognitive, sociologie. » Cette attirance pour les études de psychologie semble en effet être un chemin souvent emprunté dans la carrière des UX designers. Raphaël Yharrassarry qui a effectué une formation en psychologie sociale et cognitive et obtenu un DESS d’ergonomie, abonde dans ce sens.

Crédits : GettyImages / BongkarnThanyakij

Bien souvent, les UX designers suivent des formations supérieures en design, multimédia, ou graphisme et décrochent des diplômes type bac+5. Pour Benoit Drouillat, la formation d’un UX designer passe également par l’expérience. « Devenir UX designer, ce n’est pas maîtriser une somme d’outils et de méthodes. La formation est bien entendu importante, comme l’acquisition de compétences de bases, mais l’expérience et le chemin intellectuel le sont d’autant plus. »

Curiosité, créativité, empathie

Quelles compétences sont demandées aux UX designers ? Emmanuelle Martin explique qu’un UX Designer doit être empathique et placer l’utilisateur au centre de la conception. « Il doit aussi savoir se remettre en question, ajoute-t-elle. Il n’est pas rare que les résultats des tests utilisateurs bousculent nos certitudes. Il faut être curieux et ne pas hésiter à assister à des meetups et des conférences pour continuer à se former et récolter des retours d’expérience. »

Pour Benoit Drouillat, la curiosité et la soif d’apprendre sont aussi des traits de caractère appréciés. « Le conseil que je donnerai volontiers aux UX designers en devenir, c’est de développer le plus possible leur curiosité et leur culture dans tous les champs du design et du numérique. »

Raphaël Yharrassarry de son côté développe l’idée du modèle en T concernant les compétences de l’UX designer. Ainsi, un professionnel de l’expérience utilisateur doit avoir des connaissances solides sur des domaines horizontaux et être également expert sur des domaines verticaux.

Raphaël Yharrassarry dresse un tableau des compétences en T possibles dans l’UX design. Source : iergo

L’UX designer préconise également une certaine compétence en dessin, afin de pouvoir représenter visuellement des idées et des concepts. Un bon sens de la hiérarchisation et de la présentation des informations est également attendu.

UX designer reste un métier très recherché

« Le métier d’UX designer a connu un véritable essor en 2007 avec l’arrivée de l’iPhone, se souvient Raphaël Yharrassarry. Les entreprises ont commencé à créer des départements orientés vers les usages et l’expérience utilisateur à partir de ce moment. Le phénomène a pris de l’ampleur jusqu’en 2012 et on assiste désormais à une très forte demande d’UX designers« .

Aujourd’hui, l’UX design tend à s’industrialiser. Les process se peaufinent et s’affûtent pour optimiser leur qualité. Les annonceurs, les agences, les PME ou les grands groupes recherchent des compétences et des profils capables de remettre l’humain au centre de leurs services et de leurs produits, car les chiffres montrent que les gains sur ces offres sont colossaux.

Ces demandes sont fortes sur le numérique, mais elles le sont également pour des services et des usages physiques. Les UX designers sont donc aujourd’hui reconnus comme une force stratégique qu’il faut intégrer au sein d’une structure.

Recevez par email toute l’actualité du digital